Publié : 15 novembre 2010
Format PDF Enregistrer au format PDF

Des vers de compost chez les CE1C !

Le lombricompostage

Après nous avoir lu, essayez nos jeux :
- Es-tu un bon maître composteur ?
- QCM sur les vers de compost et le lombricompostage.

Ou découvrez notre conte : "Véronique, un lombric très utile !"

et notre film.

2L’arrivée des lombrics et du matériel dans la classe.2

Le vendredi 12 novembre 2010, nous avons reçu dans la classe des CE1C de l’école Jean Moulin A, des vers de terre (des lombrics) et un lombricomposteur.

Les lombrics étaient dans un sac en plastique avec du terreau.

Le lombricomposteur est composé d’un cube de bois, de trois boîtes en plastique mises les unes sur les autres. Les deux du dessus sont trouées comme des passoires. Celle du bas a un bouchon pour vider des liquides. Celle du haut a un couvercle.

Nous avons ouvert le plastique pour que les vers respirent. Pendant le repas, ils se sont échappés dans le cube. Après, nous les avons remis dans le sac et nous les avons nourris avec des peaux de banane, des épluchures de salade, de pomme de terre, de pomme, d’oignons, de tomates et de concombres.

2L’animation de l’association Worgamic.2

Le lundi 15 novembre 2010, nous avons reçu Alexis et Pierre de l’association Worgamic.

Il sont venus :

- nous présenter le lombricompostage,
- nous apprendre à élever les lombrics et utiliser le lombricomposteur.

Cette animation et le matériel nous ont été proposés par la société de restauration Avenance qui fabrique les repas de la cantine de l’école.

Nous avons parlé de la terre, de la pollution et des déchets. Puis nous avons fait des ateliers pour connaître :
- la nourriture des lombrics
- tout ce qui pollue
- quels fruits et quels légumes poussent à quelles saisons ?

A la fin de la matinée, ils nous ont expliqué :
- la vie des lombrics,
- comment les élever dans le lombricomposteur,
- comment utiliser le matériel et quoi faire du terreau et du thé de ver.

2
Le lombric
2

Nous avons appris que le lombric est un animal qui vit dans le sol. Il peut vivre quatre ans. Il mesure environ 15 cm. Il mange des végétaux, du papier journal avec de l’encre noire, du carton, des coquilles d’œuf mais pas de viande ou de poisson.
Il peut manger jusqu’à la moitié de son poids de nourriture par jour.
Il n’a pas d’yeux. Sa bouche est proche de son collier. Elle n’a pas de dents. Sa peau ne supporte pas le soleil.

Il est à la fois mâle et femelle et pond un œuf tous les trois jours. Par œuf, il y a un à trois petits vers de terre.
S’il y a beaucoup de nourriture, il se reproduit beaucoup. Si la nourriture manque, ils attendent pour se reproduire.

2L’élevage et l’utilisation du lombricomposteur :2

Il ne faut pas trop donner de nourriture sinon elle va pourrir avant que les vers ne la mange. Il faut l’enfouir dans le terreau.

Lorsque le bac avec les lombrics est plein de compost, il faut placer l’autre bac troué au dessus. Ensuite, il faut mettre un peu de nourriture avec du compost et les lombrics vont remonter pour manger.

Lorsque le bac supérieur est plein, le terreau du bac inférieur est utilisable. Cela doit prendre environ trois mois.

Dans le bac inférieur, il y aura un jus qui s’appelle le thé de ver. C’est un engrais qui permet aux plantes de mieux pousser. Pour leur donner, il faut le diluer avec de l’eau. 1 Litre de thé de ver pour 10 Litres d’eau d’arrosage.

Nous allons faire des expériences pour voir si les plantes aiment cette nourriture. Nous allons arroser une plante avec du thé de ver et de l’eau et une plante de la même espèce avec seulement de l’eau. Nous observerons les différences de croissance.

2Nos observations :2

Le jeudi 18 novembre 2010, vingt vers de terre s’étaient échappés sur le sol de la classe. Et dans la boite presque une centaine était à l’extérieur des boites en plastique.


- Hypothèses :

  1. Nous avons trop donné à manger. Ils sont écœurés.
  2. Ils n’aiment pas ce que nous avons donné. Nous avons mis des épluchures de pomme de terre et d’oignon. Nous avons lu dans le manuel complet de la Moulibox de l’entreprise Moulinot et sur le site de Worgamic qu’ils détestent ces deux épluchures. Nous n’avons pas découpé les épluchures en petits morceaux.
  3. Ils sont trop nombreux. Il n’y a pas assez de terreau.
  4. Ils cherchent à rejoindre le jardin car ils veulent vivre dans la nature. Est-ce qu’ils n’ont pas trop chaud, est-ce qu’il n’y a pas trop d’eau ou est-ce que le terreau n’est pas trop sec ?
  5. Ils ne sont pas habitués à leur nouvel environnement.

- Comment changer la situation ?

  1. Il faudrait enlever de la nourriture.
  2. Il faudrait changer de nourriture. Nous allons essayer d’enlever les pommes de terre et les oignons pour voir si c’est notre problème. Il faudrait peut-être donner des morceaux plus petits.
  3. Il faudrait construire un deuxième lombricomposteur ou rajouter du terreau venant de notre tas de compost dans le jardin.
  4. Il faudrait leur créer un environnement naturel. Tout d’abord, nous vérifions que la température est bien entre 15 et 25°C. Elle de 20°C. Il n’y a pas de jus donc ce n’est pas trop mouillé. Et le terreau n’est pas trop sec au toucher.
  5. Il faut les laisser s’adapter. Ils ont besoin normalement de 15 à 20 jours.

2Nos modifications :2

  1. Nous avons enlevé les épluchures d’oignons et de pomme de terre que nous avons vues.
  2. Nous avons rajouté du terreau du tas de compost de l’école.
  3. Nous avons rajouté du tissus sur les trous de la boite en bois pour que les vers ne sortent plus.

219/11/2010 - La suite de nos observations :2

- Le vendredi 19 novembre 2010, il n’y avait pas de vers en dehors de la boite en bois. Et seulement quelques vers étaient sortis des boites en plastique. Nous avons donc peut-être trouvé la solution.
- L’ensemble de la nourriture n’a pas été mangé. Donc nous ne les avons pas nourris avant le week-end.

222/11/2010 - La suite de nos observations :2

- Le lundi 22 novembre 2010, une vingtaine de vers étaient toujours sortis des boites en plastique. Les autres vers consomment les végétaux donc nous avons mis 500 grammes d’épluchures ce matin (carotte, concombre, pomme, carton des rouleaux de papier toilette et d’essuie-tout).

- Nous avons commencé à construire un nouveau lombricomposteur. La caisse est un pavé droit avec des trous d’aération au dessus et une des faces se retire pour pouvoir regarder dedans.
- A l’intérieur, il y a deux bacs en plastique. Celui du dessus est percé pour laisser s’égoutter la litière. Pour préparer cette litière avant de mettre les lombrics, nous avons laissé tremper des feuilles mortes des platanes de la cour, du carton et du papier journal pendant vingt-quatre-heures.

223/11/2010 - La suite de nos observations :2

- De très bonnes nouvelles ce mardi 23 novembre 2010. Ni vers sur le sol, ni vers en dehors des boites en plastique. Il reste de la nourriture. Donc nous allons attendre jeudi pour les nourrir à nouveau si nécessaire.

- Dans l’après-midi, nous avons mis une poignée de lombrics du premier lombricomposteur dans le second après avoir placé la litière, des épluchures de légumes et du carton pour absorber l’humidité.

225/11/2010 - La suite de nos observations :2

Lombricomposteur n°1 :

- Ce matin, il y avait seulement trois lombrics en dehors de la caisse et un à l’intérieur. Il reste de la nourriture donc nous ne leur avons pas donné à manger aujourd’hui.

Lombricomposteur n°2 :

- Ce matin, aucun lombric n’était sorti dans la caisse. Dans le bac du dessous, il y avait du jus marron. C’est l’eau de la litière qui s’est égouttée. Nous l’avons vidée.
- Il reste suffisamment de nourriture alors nous ne leur avons pas donné à manger.

229/11/2010 - La suite de nos observations :2

Lombricomposteur n°1 :

- Il n’y avait aucun lombric en dehors de la caisse. Il reste de la nourriture donc nous ne leur avons pas donné à manger aujourd’hui.
- Dix lombrics étaient dans le bac inférieur. Nous les avons transférés dans le lombricomposteur n°2.

Lombricomposteur n°2 :

- La litière ne s’égoutte plus. Les lombrics n’ont pas mangé toute la nourriture.

230/11/2010 - La suite de nos observations :2

Lombricomposteur n°1 :

- Il n’y a quasiment plus d’épluchures donc, nous avons donné 450 grammes d’épluchures de légumes et de fruits.
- Une dizaine de lombrics était dans le bac inférieur. Nous les avons transférés dans le lombricomposteur n°2.

Lombricomposteur n°2 :

- Les lombrics ne sortent pas de la caisse et n’ont pas mangé toute la nourriture.

202 et 03/12/2010 - La suite de nos observations :2

Lombricomposteur n°1 :

- Il y a de l’eau sur le couvercle du lombricomposteur.
- La litière est très humide.

- Nous avons rajouté du carton de rouleaux de papier toilettes.

- Il n’y a pas de la nourriture partout.
- Pour que chaque ver puisse manger, nous avons mis 400 grammes d’épluchures de légumes et de fruits là où il n’y en avait pas.

- Trente lombrics étaient dans le bac inférieur. Nous les avons transférés dans le lombricomposteur n°2.

- Les lombrics sortent par les trous mais n’arrivent pas à remonter. Pour leur permettre de rejoindre la litière, nous avons placé une assiette retournée.

Lombricomposteur n°2 :

- Nous avons rajouté 450 grammes d’épluchures de légumes et de fruits.

2Lundi 06 et Mardi 07/12/2010 - La suite de nos observations :2

Lombricomposteur n°1 :

- Seulement dix lombrics étaient dans le bac inférieur lundi matin et deux le mardi. Nous les avons transférés dans le lombricomposteur n°2.

- Nous verrons les jours prochains mais notre expérience semble fonctionner.

- Sinon, il reste de la nourriture dans les deux lombricomposteurs donc nous avons mis les épluchures sur le tas de compost du jardin.

2Jeudi 09 et Vendredi 10/12/2010 - La suite de nos observations :2

Lombricomposteur n°1 :

- Quatorze lombrics étaient dans le bac inférieur jeudi matin et 8 le vendredi. Nous les avons transférés dans le lombricomposteur n°2.
- Presque trente lombrics étaient vendredi sur le carton situé au dessus de la litière.

- Nous avons rajouté 300 grammes d’épluchures dans les lombricomposteurs n°1 et 2.

- Nous avons observé une sorte de boule sous le carton supérieur.

2Deuxième animation de l’association Worgamic, le jeudi 10 mars 2011 :2

- Deuxième animation de l’association Worgamic :

- Ce matin, Alexis est venu dans la classe pour faire avec nous le bilan de notre expérience d’élevage des vers de compost. Nous avons tout d’abord discuté de nos réussites et de nos échecs.
- Puis il nous a posé des questions sur les lombrics, leur nourriture, leur reproduction, et sur nos observations faites dans le lombricomposteur.

- Ensuite, nous avons ouvert le lombricomposteur et récupéré le lombricompost. Il fallait trier le compost et les vers en faisant un tas au milieu de la barquette. Comme les vers ne supportent pas la lumière, ils fuient au centre du tas au fur et à mesure que nous récupérons le compost à l’extérieur. Et à la fin, il ne reste au milieu quasiment plus que des vers que nous avons remis dans le bac supérieur. Nous avons donc fait tourner nos bacs. Celui du haut est devenu celui du bas.

- Après, nous avons semé des graines de petit pois dans des pots de yaourt pour faire une expérience sur la croissance des plantes.

Est-ce que le lombricompost va permettre à la plante de mieux pousser ?

Nous avons mis des pots avec que de la terre, d’autres avec un mélange moitié terre de jardin, moitié lombricompost et nous allons observer, mesurer les plantes et comparer leurs croissances.
Nous allons également essayer cette expérience avec des tournesols géants.