Publié : 16 mai 2006
Format PDF Enregistrer au format PDF

Fabriquer son tambour (djembé) ! (CE2B, 2005-2006)

Présentation


Cette fiche technique vous propose de réaliser "un tambour type djembé" en classe. C’est un instrument à percussion qui vous permettra d’accompagner vos déambulations carnavalesques.

Liste du matériel

Voici la liste de tout ce dont vous aurez besoin pour faire votre tambour.

  • 1 tube de carton d’un diamètre de 18cm et d’une cinquantaine de centimètres de hauteur [1]
  • 14 visses de petite taille (moins d’un cm)
  • 1 carré de bâche plastique de 30cm de côté
  • 1 tube de colle universelle pour plastique
  • 1 morceau de ficelle de lieuse de 1 mètre
  • 1 morceau de ficelle de nylon de 8 mètres
  • 1 paire de ciseaux
  • 1 mètre à ruban
  • 1 rouleau de scotch

Les étapes de la fabrication

(Remarque, les étapes à réaliser par un adulte seront écrites en italique)

  • 1.Préparation de la découpe du cylindre
    Prendre le tube de 2 mètres et marquer la coupe du cylindre de 50 cm.
  • 2.Découpe du cylindre
    Découper le cylindre à l’aide d’une scie égoine.
  • 3.Mettre les visses
    Placer sur la circonférence à mi-hauteur régulièrement espacées les 14 visses (tous les 4cm) à l’aide d’un tourne-visse.
    Pour celà, mesurer le périmètre du cylindre avec une bande de papier.
    Graduer cette bande de papier en utilisant 14 intervalles. Puis reporter sur le cylindre l’emplacement des visses.

astuce : pour visser plus facilement, il est préférable de faire un avant trou avec un tourne-visse cruciforme par exemple.

  • 4. Construction de la "peau", membrane qui va produire le son en vibrant.
    • Sur le carré de bâche, dessiner un cercle avec le cylindre. Placer la ficelle de lieuse autour en laissant 3 à 4 cm par rapport au cercle.
    • Encoller, puis rabattre la bâche afin de recouvrir la cordelette.

    • Faire les 14 trous avec un fer à souder.
  • 5. Fixation de la bâche au cylindre.
    • Placer la bâche au dessus du cylindre en mettant chaque trou au dessus de chaque visse.
    • Attacher la ficelle à une visse par un noeud coulant puis passer l’autre extrémité dans le trou de la bâche en l’enfilant du haut vers le bas.
    • Passer ensuite la ficelle sous la visse suivante et passer la ficelle dans le trou suivant en l’enfilant toujours de haut en bas.

Faites ainsi pour chacun des trous.

  • 6. Tension de la bâche.

Deux solutions sont possibles, utiliser un noeud de tension ou utiliser un tenseur (morceau de bois)

    • a. Le noeud de tension.
      C’est le noeud traditionnel de tension des djembés. Faire ainsi le tour complet des cordelettes. Si la bâche n’est pas assez tendue, faire un second tour.
    • b. Le tenseur. C’est un petit bout de bois, ou une cheville de bois que l’on place entre deux cordelettes. Puis il faut tourner jusqu’à ce que la corde soit bien tendue. Il faudra donc 14 morceaux de bois.
  • 7. Création de l’anse.
    • L’anse va être fabriquée avec le reste de la ficelle. Nous pouvons utiliser un noeud comme celui du crochet ou du macramé.
    • Il suffit de faire une boucle puis de passer la ficelle sous la boucle et de tirer sur celle-ci afin de créer une nouvelle boucle.
    • Une fois la longueur d’anse souhaitée obtenue, il ne reste plus qu’à fixer l’extrémité de la ficelle un peu plus haut.
  • 8. Décoration.
    Il ne vous reste plus qu’à décorer votre tambour et vérifier la tension de la bâche avant de jouer.

Remerciements

Nous remercions tout particulièrement l’association Syrinx d’Asnières-sur-Seine qui nous a transmis son savoir-faire.

Notes

[1Ces tubes sont récupérés dans une entreprise de conditionnement de film plastique.