Vous êtes ici : Accueil > Le Web de Jean Moulin A > 1.6 Les activités de l’école > Le jardin de l’école > La création d’un jardin médiéval (année 2007-2008) > Le jardin médiéval - coupe du saule et tressage des plessis
Publié : 9 février 2008
Format PDF Enregistrer au format PDF

Le jardin médiéval - coupe du saule et tressage des plessis

La coupe du saule et la réalisation des plessis [1]

La coupe du saule

- Le jeudi 31 janvier 2008, nous sommes partis au parc des Chanteraines pour couper des tiges de saules. Nous avons rencontré deux paysagistes, messieurs Pizzali et Gohaud. Monsieur Gohaud nous a expliqué son métier et il nous a raconté l’histoire du parc des Chanteraines. Puis il nous a aidé à couper les tiges de saules.

- Le parc a été construit dans les années 1970 sur une ancienne décharge de la ville de Paris. Aujourd’hui, les paysagistes essayent de refaire un paysage de campagne.

- Les adultes ont coupé les tiges de saule avec des sécateurs et des élagueurs puis nous avons fabriqué des fagots de cinquante tiges. En tout, nous avons ramené à l’école 750 tiges.

La réalisation des plessis

- Nous avons ensuite sélectionné les tiges les plus grosses pour faire des piquets. Nous avons gradué ces tiges tous les 40 cm. Le maître a ensuite coupé les piquets.

- Nous réalisons des carrés de 1,40 m de côté. Les piquets sont espacés de 20 cm. Il faut donc 8 piquets par côté soit 32 piquets en tout. (Nous en mettons deux dans les angles)

- Pour commencer, il faut planter les piquets.
- Puis tresser avec des tiges de saule pas trop grosses. Nous commençons le tressage de la tige suivante un piquet après celui de la tige précédente.
- A la fin, pour arrêter la tresse, il faut réaliser un cordon à trois brins.

Une autre façon de réaliser nos bordures d’osier tressé

- Nous avons essayé une autre technique de fabrication qui nous permet de fabriquer les bordures sans être dans le jardin. Les piquets sont coincés entre deux tasseaux percés tous les 20 cm.

Remerciements

- Tous nos remerciements aux paysagistes du Parc des Chanteraines pour leur disponibilité et leur collaboration ainsi que l’entreprise Marcel Villette qui est venue nous livrer des tiges de saule issues de l’entretien du parc.

Notes

[1plessis : bordure d’osier tressé