Vous êtes ici : Accueil > Le Web de Jean Moulin A > 1.6 Les activités de l’école > Le jardin de l’école > La création d’un jardin médiéval (année 2007-2008) > Un jardin d’inspiration médiévale à l’école Jean Moulin A - Présentation
Par : JMA_CM1B
Publié : 7 novembre 2007
Format PDF Enregistrer au format PDF

Un jardin d’inspiration médiévale à l’école Jean Moulin A - Présentation

Les CM1B (Année 2007-2008)

Présentation du projet :

- La classe des CM1B va réaliser un jardin médiéval dans la partie située le long de l’avenue Jean Moulin. Ce jardin sera composé de parcelles carrées entourées d’une bordure d’osier tressé. D’autre part nous allons réaliser une haie d’osier vivant, des supports pour les plantes grimpantes, des nichoirs et des abris pour les insectes et les oiseaux.

- Pour l’instant la classe a déposé un projet au concours "Récréa’Caf" (Caisse d’allocation familiale) afin de recueillir un budget suffisant pour réaliser les travaux et acheter le matériel et les plantes. Nous attendons le 5 décembre pour présenter ce projet au Jury.

- Nous avons recherché sur Internet et dans des livres spécialisés comment étaient cultivées les plantes dans un jardin au Moyen-Age, quelles plantes y étaient cultivées et pour quels usages.

Vous trouverez bientôt le plan et la maquette de notre jardin dans un futur article.

Les jardins au Moyen-Age sont clos et les plantes sont cultivées sur des parterres surélevés entourés de plessis (bordures tressées d’osier ou de chataîgnier). Ces parterres sont carrés et destinés à la culture de plantes spécifiques.

  • Ainsi, un espace est réservé à "l’herbularius" (jardin des herbes) où poussent les simples (plantes médicinales) et les herbes culinaires.
  • Dans un autre poussent les plantes textiles et tinctoriales.
  • Un autre accueille "l’hortus" ou le ménagier ou potager
  • Un autre est consacré au "viridiarum" ou verger
  • Un autre est destiné aux fleurs.
  • Un autre aux plantes "magiques".

- Nous avons recherché des plantes cultivées à l’époque, en voici la liste. Elle s’enrichira au fur et à mesure de nos découvertes.

Les fleurs

L’acanthe, l’ancolie vulgaire, le bleuet, le buis, la croix de Jérusalem, la dauphinelle, la fraxinelle, la giroflée, l’iris, le lys blanc, le lys martagon, l’œillet des Chartreux, l’œillet giroflée, la pâquerette, la pivoine officinale, la rose de Damas, la rose de Provins, , la rose trémière, la violette, le soucis.

Plantes alimentaires et aromatiques :

l’ail, l’aneth, l’arroche, l’avoine, la bardane, le blé, les blettes, la bourrache, le cardon, le carvi, le chardon Marie, le chénopode Bon Henri,le chervis, la chicorée,le chou non pommé et le chou rave,le coriandre, le cresson alénois, le cumin, l’échalote, l’épeautre, l’épinard, le fenouil, le fenugrec, la fève, la gesse et diverses jarousses, la gourde, le laurier, la livèche, la lentille, le maceron, la mauve, le millet, la mongette ou dolique, la moutarde, le navet, l’oignon, l’orge, l’oseille, le panais, le plantain, le pourpier
le raifort, le raiponce, la roquette, le sarrasin, la sarriette, le seigle, le thym

Les plantes médicinales :

l’absinthe, l’aigremoine, l’ammi, l’androsème, l’angélique, l’anis vert, l’ansérine, l’aristoloche, l’armoise, l’aunée, l’aurone, la balsamite, la benoîte, la bétoine, la bistorte, la bryone, la camomille, la cataire, la chélidoine, la coloquinte, la consoude, la cynoglosse, le dompte-venin, l’épurge, la ficaire, la fumeterre , le gattilier , la guimauve, l’hysope, la joubarbe, le lamier, le marrube, le millepertuis, la molène, la nigelle, la pervenche, la petite ésule, la pimprenelle, la pulmonaire, la quintefeuille, le réglisse, la reine des prés, le romarin, la rue, la sabine, la sauge officinale, la sauge sclarée, la scille, le souci, le tamier, la tanaisie, la verveine officinale

Plantes tinctoriales, textiles et utilitaires :

la cardère à foulon, le carthame, le fragon, la garance, la gaude, le genêt des teinturiers, le lin, la menthe pouliot, le pastel ou guède, le nerprun fétide, le safran, la saponaire, la serratule, l’osier

Les arbres fruitiers et plantes à boissons :

le cognassier, le cormier, l’épine-vinette, le figuier, le framboisier, le houblon, le mûrier , le néflier, le noyer, le poirier, le pommier, la vigne

Références :

Voici les adresses de sites qui nous ont aidés dans nos recherches et le nom de livres spécialisés que nous avons utilisés.

- Livres :

  • Les plantes du jardin médiéval (Michel Botineau - Belin Eveil Nature)
  • Le potager du Moyen-Age (Josy Marty-Dufaut - Autres temps)
  • Plantes et jardins du Moyen-Age (Yves Rocher - Hartmann Edition)
  • Ma cuisine médiévale (Mincka - Equin.xe)